• encremalouine

Le Livre de saphir

Je viens de relire un texte somptueux écrit par Gilbert Sinoué en 1996. Il s'agit du Livre de saphir. Près de 20 ans plus tard, l'actualité de ce texte est tellement brûlante qu'il en devient visionnaire.

Que nous raconte ce livre ?

En 1487, le juif rabbi Samuel Ezra reçoit des mains de son fils, Dan Baruel, une lettre de son père, Aben Baruel, victime des autodafés de l'Inquisition. Cette lettre est accompagnée d'un manuscrit très mystérieux, sorte de cryptogramme, qui plus est inachevé. Ezra croit à une plaisanterie, mais il est troublé. Son ami n'aurait pas soumis à la connaissance d'un kabbaliste de sa trempe, à un érudit comme lui, pareille mystification. C'est alors que Dan Baruel lui révèle qu'il a porté d'abord, conformément aux désirs de son père, à un Gentil, un docteur musulman répondant au nom d'Ibn Sarrag, un autre manuscrit pouvant bien être le complément de celui-là en somme. Le cheikh Ibn Sarrag serait lui aussi un ami très cher d'Aben Baruel, révélation qui atterre le rabbin juif.

Mais que contient ce mystérieux manuscrit ? Rien moins que la preuve de l'existence de Dieu, rien moins que sa Parole révélée aux hommes. Il existerait en effet un livre, le Livre de saphir, remis par Dieu à Moïse et transmis de génération en génération jusqu'à Aben Baruel, qui l'aurait caché quelque part en Espagne, craignant pour sa vie. Commence alors un voyage géographique à travers la pénisule ibérique, qui ne sera possible qu'après avoir déchiffré les six Palais ( comprenons chapitres ) mineurs et majeurs des manuscrits. De Huelva à Grenade, en passant par Jerez de los Caballeros, Caceres, Salamanque, Burgos, Teruel et Caravaca, une quête spirituelle se surimpose lentement au voyage géographique. Un troisième homme rencontré au monastère de la Rabida sera bientôt du voyage, conformément aux voeux d'Aben Baruel. C'est un moine franciscain, qui vient complèter le duo en trilogie, en Trinité où coexistent les trois religions révélées, le Judaïsme, l'Islam et le Christianisme. Ces trois hommes, qui n'ont rien en commun et croient avec la plus grande ferveur que le seul Dieu est le leur, possèdent chacun une partie du manuscrit d'Aben Baruel. Autant dire qu'il faudra mêler leurs croyances et leur érudition pour parvenir à la Révélation ultime. Rien n'est simple, d'autant que des évènements extérieurs vont venir compliquer le voyage, car il y a à leurs trousses les sbires de l'Inquisiteur Torquemada, qui redoute une révélation où le Dieu des chrétiens n'incarnerait pas la Foi. Afin d'assurer la prééminence du Christianisme, le Saint-Office envoie une émissaire, amie de la très catholique reine Isabel, Manuela Vivero, pour espionner le groupe en prenant part au voyage. Elle aurait elle aussi reçu une lettre d'Aben Baruel, qui lui aurait révélé la clé de l'énigme.

Ce voyage deviendra bientôt un voyage initiatique, où chacun coïncide peu à peu avec ce qu'il est profondément. Entre Bible, Torah et Coran, les trois voyageurs mêlent leurs savoirs pour trouver le chemin qui les conduira au Livre de saphir. Est-ce le dieu des Chrétiens qui sera le seul Dieu, celui des Musulmans ou celui des Juifs ? Leurs querelles finissent par leur sembler bien vaines ... La seule chose qui compte est d'entendre la voix divine, la Parole de Dieu, quel qu'il soit. Et si Dieu était le Dieu de tous ? Si, au-delà des religions révélées, les prières ne montaient que vers un Seul ?

Quête spirituelle, thriller, histoire d'amour ... ce livre est une fabuleuse aventure, au dénouement sublime. C'est un peu compliqué de s'asseoir avec les personnages dans des lieux de fortune où tous les périls les guettent. C'est un peu compliqué de regarder par-dessus leurs épaules les manuscrits étalés sous leurs yeux, pour voir surgir le sens et les voies à emprunter. Mais on n'échappe pas à l'envoûtement, et on rêve de cette tolérance, de ce partage qui unit le front des hommes sous la lumière de l'intelligence. Pour être initié aux grands mystères de la vie, de l'amour, de la Création, il faut peut-être renoncer à toute forme d'orgueil et de suffisance, abandonner ses certitudes, laisser le doute nous parler de l'Autre, pour que la transparence bleue du saphir nous illumine.

A l'heure où les guerres de religion enflamment de nouveau le monde, où les hommes ne connaissent plus que la fureur, où leurs prières barbares sèment partout la terreur, la lecture de Gilbert Sinoué apporte les vraies réponses.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'Encre Malouine

45 boulevard de la République

35400 Saint-Malo

 

07 84 69 41 39

L'ENCRE MALOUINE

BC© 2020

  • Icône de l'application Facebook
  • YouTube classique